Mort d'Antoinette Fouque, pionnière du mouvement féministe

Mort d'antoinette fouque, pionnière du mouvement féministe

Antoinette Fouque, écrivaine et théoricienne

Antoinette Fouque (http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2014/02/21/mort-d-antoinette-fouque-pionniere-du-mouvement-feministe_4371490_3382.html) a une détestation pour les "-isme", qui renvoient à une idéologie. Elle invente alors le mot "féminologie". Le combat de cette grande féministe n'a rien à voir avec un militantisme féminin excessif, il soutient son attachement à la place de mère, qui n'est pas selon la théoricienne incompatible avec la libération des femmes. "Le dictionnaire universel des créatrices" est édité sous sa direction, il rend hommage aux femmes qui ont fait avancé le monde depuis quarante siècles. Ce qu'elle nomme la féminologie, Antoinette Fouque le détaille au fil de plusieurs essais.

Antoinette Fouque, la femme de lettres

Sa société d'édition donne l'opportunité à Antoinette Fouque de promouvoir l'élan créateur des femmes. Le public a connu de multiples écrivaines grâce à la maison d’édition de la militante du droit des femmes, qui présente plus de 600 ouvrages consacrés à la création féminine. Espaces de rencontres, les librairies lancées par Antoinette Fouque ouvrent leurs portes jusque tard en soirée.

Enseignement et psychanalyse : lesengagements d'Antoinette Fouque

Dès 1972 à la faculté de Vincennes, Antoinette Fouque s'associe à une UV clandestine au sujet de la sexualité de la femme aux côtés de Luce Irigaray, psychanaliste féministe. Roland Barthes est son directeur de thèse. La jeune femme décroche un Diplôme d'études approfondies. L'étudiante côtoie l’écrivaine Monique Wittig durant cette période. Elle est critique littéraire pour plusieurs maisons d’édition et rédige des notes de lecture pour une troisième en plus de son statut d’enseignante. Antoinette Fouque fait la connaissance du fondateur du courant du lacanisme dans les années soixante.

Antoinette Fouque se bat pour les femmes en luttes partout dans le monde

Antoinette Fouque intervient à l'ONU comme sur toute la planète pour défendre la cause des femmes. Elle s'engage aux côtés de femmes en luttes telles que la Catalane Eva Forest et la Kurde Leyla Zana. Antoinette Fouque s’est engagée dans dans tous les combats pour les droits des femmes. Commandeur dans l'ordre de la Légion d'honneur et Chevalier des Arts et lettres, cette militante de toujours décède en 2014.

Les articles