Antoinette Fouque - Psychanalyste

Antoinette fouque - psychanalyste

Totalisant des centaines de livres consacrés à la réflexion des femmes, la société d’édition d’Antoinette Fouque (Antoinette Fouque nouvelobs.com) aide de multiples auteures à sortir de l'anonymat. Les librairies inaugurées par l'écrivaine ouvrent leurs portes jusqu'à minuit, il s'agit de lieux de rencontres où les livres et journaux sont à la disposition de tous ceux qui le fréquentent. Antoinette Fouque s'est rendue compte combien les femmes tiennent peu de place dans le milieu du livre en coudoyant les cercles littéraires.

Antoinette Fouque se fait critique littéraire pour deux sociétés d’édition parallèlement à sa profession d’enseignante. En 1972, elle débat sur la sexualité féminine avec la psychanalyste Luce Irigaray. Antoinette Fouque rencontre Jacques Lacan, réputé psychanalyste dans les années 60.

Antoinette Fouque soutient la cause des femmes partout dans le monde

Antoinette Fouque intervient à l'ONU et partout dans le monde pour prendre la défense de la cause des femmes. l’Observatoire de la Misogynie et Le Collège de Féminologie ont été créés par cette militante. Lors d'une manifestation parisienne du Mouvement de libération des femmes, elle clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Toutes les causes ont été encouragées par Antoinette Fouque.

L'engagement politique d'Antoinette Fouque

L'AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie) soutient la notion d'égalité. En ce début de XXIe siècle, les droits des femmes sont encore menacés et l’Alliance des Femmes pour la Démocratie combat pour réfréner la montée des extrémismes. Antoinette Fouque initie l’Alliance des Femmes pour la Démocratie au moment du bicentenaire de la révolution française, en 1989. Antoinette Fouque est députée au parlement de Strasbourg entre 1994 et 1999, elle était candidate sur la liste du Mouvement des Radicaux de Gauche.

Elle figure parmi les militantes qui ont créé le Mouvement de Libération des Femmes. Le droit des femmes a été le principal combat de la vie d'Antoinette Fouque. A la fin des années soixante-dix, Antoinette Fouque et d'autres militantes font le choix d'enregistrer le MLF avec le statut d’une association. Le Mouvement de libération des femmes a vu son sigle déposé pour esquiver toute récupération.

Enfance et jeunesse d’Antoinette Fouque

Antoinette Fouque a été à bonne école puisque son père est un syndicaliste. La jeune femme étudie à Aix-en-Provence puis s'installe à la capitale. Elle se marie avec René Fouque alors qu’elle est toujours à l'université. C'est dans la cité phocéenne qu'Antoinette Fouque a vu le jour

Les articles